Qu'est-ce que le deuil

Le deuil vient du latin « dol » qui signifie douleur. Il s’agit d’un processus d’adaptation à la perte définitive d’une personne aimée.

La mort d’un être cher est un événement qui provoque un choc important chez les personnes touchées. Bien que l’intensité du choc varie selon les circonstances du décès, les proches éprouvent toujours une stupeur, plus ou moins profonde, à l’annonce du décès. À l’état de choc s’ajoute le refus de croire ce qui arrive, parce que la pleine conscience de la perte est trop douloureuse. L’être humain a besoin de temps pour intégrer la nouvelle de la mort d’un proche et s’y adapter progressivement : cela est au cœur même du processus de deuil.

Chaque deuil est unique et chacun réagit différemment à la perte. Le deuil peut être influencé par plusieurs facteurs tels que les circonstances du décès, la personnalité de l’endeuillé, son réseau social, sa relation avec le défunt, etc.

Il est difficile de passer de la présence quotidienne à l’absence totale et définitive de l’être aimé. Le deuil est un processus au cours duquel il est important pour l'endeuillé de pouvoir exprimer sa charge émotive, de briser l’isolement et peut-être même, une fois le gros des émotions passées, d’amorcer une réflexion sur une quête de sens.​

   CONSEILS AUX PERSONNES EN DEUIL
 

  • Donnez-vous le droit de vivre votre deuil.

  • Respectez votre propre rythme.

  • Rappelez-vous que toutes vos émotions sont légitimes et qu’elles peuvent être extériorisées par différents moyens, comme la parole, l’écriture, la musique, ou toute autre forme d’expression.

  • Entourez-vous, allez chercher du soutien dans votre famille, votre réseau d'amis ou dans le système de santé.

  • N’hésitez pas à exprimer vos besoins, car votre entourage ne peut pas les deviner.

1/3

Voici différentes entrevues que Jean Monbourquette a données au cours des années:

 

La mission de Jean Monbourquette

Après s'y être refusé pendant plus de 20 ans, Jean Monbourquette a plongé dans le deuil et en a presque fait son projet de vie. Son premier livre sur le sujet, Aimer, perdre et grandir (Novalis) rejoint chaque année des milliers de nouveaux lecteurs. Dans ses livres, ses conférences et cette entrevue qu'il nous a accordée, l'homme, prêtre oblat et psychologue, explique que faire son deuil est promesse de renaissance. Il fut l'un des premiers à former, dès 1975, des groupes d'accompagnement pour les endeuillés, afin de faciliter ce passage tant redouté. Cliquez ici pour lire l'entrevue.

 

Un homme de coeur

Aujourd’hui, à l’âge de 76 ans, il trace pour nous le bilan d’une carrière qui a débuté à l’âge de 42 ans alors qu’il a quitté le ministère paroissial pour entreprendre à San Francisco des études en psychologie. C’est ce nouveau départ qui l’a amené à enseigner, à écrire et à prononcer un grand nombre de conférences. Jean Monbourquette  a réalisé la vie  dont il rêvait à l’âge de 19 ans. Il est devenu un « médecin des âmes ». Cliquez ici pour lire l'entrevue.

 

À la recherche de sa mission

Dans cet article, paru dans le numéro de novembre 2000 de la revue Notre-Dame du Cap, Jean Monbourquette discute de la mission personnelle qui consiste à trouver sa place dans l'univers et à se sentir utile. Cliquez ici pour lire l'entrevue.

La route du pardon

Jean Monbourquette a écrit un livre fort important sur le pardon intitulé : «Comment pardonner?». Jérôme Martineau avait recueilli ses propos à la suite de la parution de ce livre. Cette entrevue a été publiée dans la Revue Notre-Dame du Cap de mars 1995. Cliquez ici pour la lire.

Pour nous joindre :
514 894-8981
info@fondationmonbourquette.com

Organisme de charité  #858222573RR0001