Qu'est-ce que le deuil

Le deuil vient du latin « dol » qui signifie douleur. Il s’agit d’un processus d’adaptation à la perte définitive d’une personne aimée.

La mort d’un être cher est un événement qui provoque un choc important chez les personnes touchées. Bien que l’intensité du choc varie selon les circonstances du décès, les proches éprouvent toujours une stupeur, plus ou moins profonde, à l’annonce du décès. À l’état de choc s’ajoute le refus de croire ce qui arrive, parce que la pleine conscience de la perte est trop douloureuse. L’être humain a besoin de temps pour intégrer la nouvelle de la mort d’un proche et s’y adapter progressivement : cela est au cœur même du processus de deuil.

Chaque deuil est unique et chacun réagit différemment à la perte. Le deuil peut être influencé par plusieurs facteurs tels que les circonstances du décès, la personnalité de l’endeuillé, son réseau social, sa relation avec le défunt, etc.

Il est difficile de passer de la présence quotidienne à l’absence totale et définitive de l’être aimé. Le deuil est un processus au cours duquel il est important pour l'endeuillé de pouvoir exprimer sa charge émotive, de briser l’isolement et peut-être même, une fois le gros des émotions passées, d’amorcer une réflexion sur une quête de sens.​

Conseils aux personnes en deuil

 

  • Donnez-vous le droit de vivre votre deuil et vos différentes émotions.

  • Rappelez-vous que toutes vos émotions sont légitimes et qu’elles peuvent être extériorisées par différents moyens, comme la parole, l’écriture, la musique, ou toute autre forme d’expression.

  • Entourez-vous, allez chercher du soutien dans votre famille, votre réseau d'amis ou dans le système de santé.

  • N’hésitez pas à exprimer vos besoins, car votre entourage ne peut pas les deviner.

  • Respectez votre propre rythme.

Statue de Bouddha
press to zoom
Plage de sable
press to zoom
Deux feuilles séchées
press to zoom
1/3

Conseils pour l'entourage

  • ÉCOUTEZ
    Les personnes en deuil ont souvent besoin de parler de leur relation avec le défunt, de reprendre son histoire. C’est en les écoutant avec respect et bienveillance que vous les aiderez le plus.

  • SOYEZ DISPONIBLE
    Faites-lui savoir que vous êtes là pour elle. Par exemple, dites-lui : « Si je peux faire quelque chose pour toi, je suis là », « Fais-moi savoir ce dont tu as besoin et comment je peux t’aider ».

  • FAITES DES GESTES CONCRETS
    Apportez un plat à la personne en deuil ou faites-lui connaître les ressources qui existent. Soyez proactif sans être envahissant.

  • ÉVITEZ CERTAINS COMMENTAIRES
    Tels que : « Ne t’en fais pas, ça va passer », « Compte-toi chanceuse de l’avoir eu si longtemps avec toi », « Au moins, il n’a pas souffert », « Tourne la page, la vie continue ! ». Pour être aidantes, ces phrases doivent plutôt être prononcées par la personne endeuillée elle-même et non être imposées par vous.

  • RETENEZ VOTRE ENVIE DE DONNER DES CONSEILS
    Rien ne sert de lui dire « Tu pleures encore ? Tu devrais te changer les idées : aller voir des amis, aller au cinéma, etc. », « Tu ne devrais pas aller au cimetière ou regarder des photos, cela te rend trop triste. » Il est préférable que la personne elle-même trouve ses propres solutions. Il faut la laisser vivre son deuil et faire confiance qu’elle sait ce qui est bon pour elle.